LE MOT DE LA PRÉSIDENTE​

Accueil de réfugiés

Il y a un mois, Mohamed et Glory sont trouvés à la gare de Cluses par une bénévole du Collectif Réfugiés Vallée de l’Arve. Ils étaient dans un état d’épuisement sévère, physiquement et mentalement, après deux ans de voyages difficile du Nigeria à la France, y compris un an en Lybie où ils étaient emprisonnés, et un an en Italie où ils dormaient autour des gares.  Au Nigeria, Glory a perdu sa grand-mère, avec qui elle habitait après la mort de ses parents, et Mohamed a perdu ses parents tués lors d'une attaque de Boko Haram. Ils ont quitté Benin City au Nigeria en Février 2016.

En Italie, ils ont pris les trains sans billets, en demandant aux gens pour la nourriture, et de cette manière ils sont arrivés à Marseille, et finalement à Cluses. Là ils étaient hébergés chez un autre bénévole du Collectif pendant cinq nuits, avant d’être accueillis au presbytère d’Argentière où ils restent depuis trois semaines.

Pour enregistrer la demande d’asile en France, ils avaient un premier rendez-vous à la préfecture à Grenoble, où ils étaient accompagnés par deux bénévoles du Collectif.

 

À Grenoble ils ont été enregistrés sous les accords de Dublin, qui établit quel État a la responsabilité de considérer leur demande d’asile. Si la France considère que la responsabilité revient à un autre pays, dans ce cas Italie, elle demande de ce pays de l’accepter, et elle pourrait expulser Glory et Mohamed.

Avant d’apprendre si l’autre pays va les accepter, Glory et Mohamed se verront offrir un logement qui peut être n’importe où en France et où ils ont le droit de rester encore quatre mois, ou encore six mois dans en ce cas là, parce que Glory est enceinte de cinq mois, et elle peut rester jusqu’à ce que le bébé ait deux mois.

 

Le Collectif Réfugiés Vallée de l’Arve est très actif, particulièrement vers Cluses et le Foyer de Marnaz, et il s’occupe de la prise en charge de la santé de Glory et les visites à l’hôpital, des cours de français pour elle et Mohamed, et de la fourniture de vêtements et de nourriture. Il a demandé l’aide de la mairie de Chamonix, qui a donné des cartes de circulation bus et train. Le village d’Argentière, où habitent plusieurs bénévoles du Collectif, a réagi très positivement à la présence des deux jeunes, y compris les voisins du presbytère qui ne sont pas toujours là, et qui ont offert l’utilisation de l’internet.

Je vous encourage à vous affilier au Collectif, afin de recevoir par courriel des informations de toutes les actions, et des appels pour l’aide. Par exemple, le suivant :

Eric et Claudine, qui donnent des cours de soutien scolaire le mercredi à 18h au Foyer de Marnaz (rue des Artisans), auraient grand besoin de renforts.

Si vous êtes disponibles, veuillez les contacter : eric.solvaz@orange.fr 

 

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter le Collectif au : arve.refugies@gmx.fr

 

Abigaïl Crofts

chamonix protestant
   Church

+33 4 50 55 85 60

chamonixtemple@gmail.com

24 passage du Temple

74400 Chamonix Mont-Blanc

France

  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon

@2018 by ERAMB - Chamonix Protestant Church. Proudly created with wix.com

For the privacy policy and terms of use for our site, please click here.  Pour la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de notre site, veuillez cliquer ici.